News

Dressage : la présidente du jury fait le point

Présidente du jury de Dressage aux Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie, Isabelle Judet fait le point sur les épreuves préparatoires et son rôle dans la compétition. En prime, elle trace le portrait type du cheval capable de remporter les Jeux.

Dressage : la présidente du jury fait le point
© PSV Photos

Quelles sont vos premières impressions au regard de ces épreuves préparatoires ?

L’endroit est magnifique, les sols ont l’air d’être vraiment très bons. Il y a beaucoup d’espace pour détendre, donc c’est très bien. Les écuries sont magnifiques. L’impression est plutôt bonne.

Quel est le rôle du président de jury ?

Le président de jury se situe à chaque épreuve à la lettre C. C’est lui qui donne le signal de départ, qui est responsable en cas d’erreur de parcours d’arrêter le cavalier pour lui signaler cette erreur de parcours. De même, il a la lourde charge d’arrêter le cavalier si un cheval s’avérait ne pas être régulier ou se mettait à saigner de la bouche après s’être mordu. Enfin, c’est celui qui représente ses collègues à la conférence de presse.

À quoi ressemble le cheval qui peut gagner les Jeux ?

N’importe ../../../news/489/quel_cheval_peut_gagner_s_rsquo.css;il a les bonnes aptitudes et qu’il est dans la forme qui lui permet d’être le meilleur le jour J. Nous attendons de voir les chevaux au meilleur de leur forme, mais il faut également qu’ils soient bien adaptés aux conditions extérieures, car ce n’est pas si fréquent d’avoir une épreuve à l’intérieur d’un stade. Ce n’est pas tout à fait comme d’habitude. Nous avions vu cela dans un récent championnat d’Europe. Dans un stade, le bruit est très différent, par exemple. Il faut donc que les chevaux le supportent bien. De même pour le passage dans le tunnel qui mène à la piste. À l’arrivée, les applaudissements du précédent concurrent peuvent également créer du stress chez les chevaux. Les meilleurs chevaux peuvent être sensibles aux éléments extérieurs. Le cheval qui gagnera sera à la fois capable de faire les exercices demandés par le Grand Prix, comme les piaffés, passages, rassemblés et pirouettes, mais il devra également montrer de beaux développements des allures dans les allongements. Outre ses qualités de dressage, il devra aussi avoir un vrai mental. C’est une histoire de couple avec des années de travail.

Cliquez ici pour retrouver toutes les informations, les starts lists, les résultats et les scores en direct des épreuves préparatoires

Back to the news list