News

Pascal Leroy déçu

Pascal Leroy et Minos de Petra ont déroulé leur reprise de Dressage en tout début d'épreuve ce matin, troisièmes de la starting list. En piste, le cavalier n'a malheureusement pas senti son cheval aussi disponible que d'habitude, cumulant 55 points à l'arrivée. Le cavalier revient sur sa prestation.

Pascal Leroy déçu
© PSV Photos

Quel est votre sentiment en sortie de piste ?

Celui d'une déception parce que c'est ma moins bonne note cette l'année avec ce cheval et il a bien évolué tout au long de la saison. Ici, les jours précédants, il était vraiment très bien et là, j'ai eu du mal à le garder embrayé, il était un peu préoccupé par le public. J'ai senti le cheval difficile à concentré, il n'était pas assez tendu et je commets beaucoup de fautes inhabituelles. Il est très flottant dans l'épaule en dedans sur la ligne du milieu. Après, je rate un changement de pied ce qui est rarissime avec lui en ce moment. Je suis forcément déçu, j'espérais faire mieux, mais c'est comme ça et il faut resté motivé pour le reste.

Qu'avez-vous d'ailleurs pensé du Cross reconnu une première fois hier ?

De l'avis unanime des cavaliers, le parcours va être éxigeant pour les chevaux. Nous passons notre temps à monter et descendre sur un sol lourd. Je ne parirais pas sur beaucoup de maxi. Personnellement, je trouve les deux premiers gués délicats, mais le tour est bien construit, c'est bien équilibré. Il y a de bonnes difficultés sans qu'elles soient vicieuses. C'est quand même relativement clair même dans la configuration des obstacles.

La place d'ouvreur d'équipe est-elle plus ou moins confortable ?

C'est toujours mitigé. C'est un handicap en Dressage parce que l'on sait que les juges ne se lâchent jamais au début, ce qui n'explique pas ma mauvaise note. Mais peut-être qu'avec la même reprise médiocre l'après-midi, j'aurais eu quelques points de plus. Pour l'épreuve de fond, c'est un avantage par rapport au sol, mais quand on passe à la fin, on a des indications dans les contrats… A l'inverse, le doute peut aussi s'installer. Quand on passe en tête, on n'a pas de doute. A priori, je vais passer tout droit partout.

Back to the news list