News

Maxime Livio, soulagé et satisfait de Qalao des Mers

Maxime Livio et Qalao des Mers, troisièmes couples courant pour l'équipe de France, ont déroulé une très jolie reprise de Dressage ce matin. Le cavalier s'est dit très satisfait de son cheval, qui a beaucoup progressé. Ils obtiennent 45,3 points.

Maxime Livio, soulagé et satisfait de Qalao des Mers
© PSV Photos

Quelle est votre analyse à l'issue de ce premier test ?

Je suis content. Nous savions que le cheval avait fait d'énormes progrès, c'est pour ça qu'il est là. Dans son émotion et son caractère, je commence à bien le gérer. Aujourd'hui, c'est franchement la piste où il y a le plus d'ambiance. J'étais assez soucieux de cela et il a vraiment été à son affaire tout du long. À Aix-la-Chapelle, il est en 42, à Saumur, il est en 40, donc je pense qu'il a le potentiel d'être dans les 40 points, voire juste en-dessous, mais c'est encore un peu tôt. Pour le moment, si je lui mets toute l'activité et tout l'équilibre nécessaires pour avoir ces notes, je risque d'avoir un petit peu trop d'émotion et de pression à gérer. Mais je suis ravi, car sportivement, il est dans le coup, et nous continuons la progression sans brûler les étapes.

Comment gérez-vous la pression pour une telle échéance ?

J'ai peut-être ressenti un peu de pression à pied, car les journées sont longues avec un seul cheval. Généralement, nous en montons quatre ou cinq. Là, on a le temps de penser. Mais on a un bon staff et un bon cercle d'amis près de nous pour nous occuper dans ces moments-là, donc ça aide. Mais cette pression est présente sur tous les concours, même si elle est décuplée ici. Donc je l'ai un peu ressentie quand j'ai vu les autres passer hier et ce matin quand c'était à moi d'y aller, mais une fois sur mon cheval, ça ne sert plus à rien d'y penser. J'étais vraiment concentré sur ce que j'avais à faire et sur mon cheval.

Comment évolue Qalao des Mers ? Vous sembliez heureux et soulagé en sortie de piste...

J'ai eu un bon soulagement quand même parce qu'avec ce cheval, je rentre encore en piste pour gérer son manque d'expérience, sa disponibilité… Donc il y a toujours un petit peu d'appréhension pour savoir comment il va réagir. Va-t-il monter en pression ? Resté tranquille ? Quand je marchais autour de la piste, je l'ai senti très concentré, donc j'étais déjà plus serein car la technique, il la maîtrise. Ensuite, il faut encore la réussir. Mais j'ai eu un premier soulagement autour de la carrière quand j'ai senti que l'ambiance était bien calme, que tout le monde faisait attention et qu'il restait serein. Après, j'ai réalisé une reprise sans trop de technique, mais assez fluide, propre. Pas assez de brillant pour être dans les trois premiers, mais suffisamment pour être dans le coup quand même. Donc au moment du salut final, j'ai ressenti un bon soulagement pour les progrès du cheval, pour les semaines de préparations, pour l'équipe. Mais ce n'est pas fini !

Back to the news list