News

Dressage: le point sur la sélection française avec Alain Francqueville

Article

À mi-parcours des épreuves préparatoires, Alain Francqueville, chef de l’équipe de France de Dressage, revient sur les différents couples français en lice pour une sélection aux Jeux Équestres Mondiaux FEI Alltech 2014 en Normandie.

Dressage: le point sur la sélection française avec Alain Francqueville
© PSV Photos

Quel est le planning des cavaliers français jusqu’à l’annonce des  sélections définitives ?

Tous les concours comptent, car si un cavalier obtient une note de 75%, il attirera forcément l’œil dans le cadre de la sélection. Nous allons donc observer des chevaux à Vierzon : notamment Riwera de Hus avec Jessica Michel ou encore Noble Dream*Concept Sol et Marc Boblet. En parallèle, le même week-end, Alexandre Ayache et Lights of Londonderry, Ludovic Henry avec After You, Bertrand Liegard et Star Wars, et peut-être Anne-Sophie Serre et Rossini seront au CDI de Fritzens. Amorak, monté par Stéphanie Brieussel, courra à Vierzon ou à Deauville. Donc le premier week-end de juillet, nous aurons presque tous les chevaux en concours, ce qui sera intéressant pour analyser leur évolution. Ensuite, il y aura Deauville. La date pour les listes définitives étant après Deauville, nous pouvons nous donner jusqu’à ce concours pour compléter la sélection.

Les cavaliers qui n’ont pas de chevaux inscrits dans le groupe JO/JEM, à l’image d’Alizée Froment, sont-ils d’emblée écartés de la sélection ?

Non, les chevaux qui ne font pas partie du groupe JO/JEM ne sont pas écartés de la sélection. Le groupe JO/JEM a été créé pour aider les cavaliers. Cela leur donne des avantages sur les stages, par exemple. C’est une aide, une reconnaissance au cours de l’année pour aider à la préparation. Si demain, un cheval comme Totilas arrive avec 82%, nous  n’allons pas dire qu’il n’est pas sélectionnable parce qu’il n’est pas dans le groupe, même s’il n’a pas suffisamment de résultats pour y rentrer.

Certains noms se profilent-ils déjà en vue de la sélection française ?

Deux chevaux sortent effectivement du lot : Noble Dream, si elle se cale, et Robinson de Lafont, qui pour le moment est bien stabilisé, toujours entre 69% et 70%.

Cliquez ici pour tout savoir sur les épreuves préparatoires

Back to the news list